Habilitation Caces : à quoi sert-elle et comment l’obtenir ?

Aug 22, 2022 | Article, Novade

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces) est un dispositif qui permet d’évaluer les connaissances et les compétences pratiques des conducteurs de certains engins de levage et de certains équipements mobiles automoteurs. Cette attestation assure à l’employeur que son salarié est qualifié pour conduire en sécurité les appareils concernés par sa certification. Novade fait le point sur l’habilitation Caces.

habilitation caces casque

Qu’est-ce qu’une habilitation Caces ?

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces) est un document non obligatoire mais fortement recommandée pour conduire certains engins professionnels au sein d’une entreprise. Ces derniers sont utilisés dans des situations d’exploitation professionnelles diverses, telles que les chantiers, les entrepôts, ou bien encore les quais de ports.

 

Le Caces est un certificat, et non un titre de qualification ou bien un diplôme. Il atteste qu’un conducteur est apte à conduire une catégorie spécifique d’engins, à la suite d’une évaluation théorique et pratique. Cette habilitation est recommandée pour obtenir ensuite une autorisation de conduite de la part d’un employeur.

 

Il existe 8 recommandations de Caces, correspondant chacune à une famille d’engins différente :

  • R.482 : Caces Engins de chantier
  • R.483 : Caces Grues mobiles
  • R.484 : Caces Ponts roulants et portiques
  • R.485 : Caces Chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant
  • R.486 : Caces Plate-formes élévatrices mobiles de personnel
  • R.487 : Caces Grues à tour
  • R.489 : Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
  • R.490 : Grues auxiliaires de chargement de véhicule avec option télécommande

 

Les recommandations sont dirigées par le réseau assurance maladie – risques professionnels, réunissant la CNAM (Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés), l’INRS et Carsat / Cramif / CGSS.

Chaque habilitation est valable 5 ans, à l’exception du Caces des engins de chantier, valide quant à lui 10 ans.

Pourquoi obtenir une habilitation Caces ?

Le Caces garantit à l’employeur que son salarié est apte à conduire les équipements de travail dont il a obtenu l’habilitation. Le travailleur est donc responsable de ses actes en cas de survenue d’un accident.

Avant de pouvoir exercer sur son lieu de travail, le conducteur doit :

  • Passer un contrôle médical.
  • Bénéficier d’une formation sur son environnement professionnel et sur les consignes de sécurité à respecter.
  • Être titulaire du Caces.

 

C’est l’employeur qui délivre ensuite l’autorisation de conduite au travailleur, obligatoire pour qu’il puisse manipuler les engins concernés par son habilitation.

Comment obtenir une habilitation Caces ?

Qui peut prétendre à cette habilitation ?

Tout conducteur d’engin peut passer le Caces. Cette certification atteste de ses connaissances et de ses compétences. Elle est recommandée pour obtenir ensuite une autorisation de conduite, délivrée par son employeur.

L’examen

Au travers de ses 8 recommandations, la CNAM précise les objectifs à atteindre pour acquérir chaque Caces. Elle délivre des référentiels de connaissances à maîtriser, ainsi que des fiches d’évaluation de référence.

Chaque Caces est unique : la durée et le contenu sont propres à chaque habilitation. Le candidat doit obtenir une note minimale de 7/10 à l’examen théorique et à l’examen pratique pour obtenir son certificat. De plus, il doit être majeur, comprendre le français, savoir lire, et avoir passé au préalable une visite médicale. Il existe une cinquantaine de centres de formation pour passer le Caces.

 

Les engins de chantier

La formation du Caces R.482 dure entre 3 et 5 jours (3 dans le cadre d’un renouvellement). Il est à repasser tous les 10 ans. Il rassemble les catégories d’engins suivants :

  • Catégorie A : Engins compacts (liste limitée).
  • Catégorie B : Engins à déplacement séquentiel.
  • Catégorie B1 : Engins d’extraction à déplacement séquentiel.
  • Catégorie B2 : Engins de sondage ou de forage à déplacement séquentiel.
  • Catégorie B3 : Engins rail-route à déplacement séquentiel.
  • Catégorie C : Engins à déplacement alternatif.
  • Catégorie C1 : Engins de chargement à déplacement alternatif.
  • Catégorie C2 : Engins de réglage à déplacement alternatif.
  • Catégorie C3 : Engins de nivellement à déplacement alternatif.
  • Catégorie D : Engins de compactage.
  • Catégorie E : Engins de transports.
  • Catégorie F : Chariots de manutention tout-terrain.
  • Catégorie G : Conduite des engins hors-production.

 

Les plate-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)

Aussi appelées nacelles, les PEMP nécessitent une formation au Caces R.486, recyclable tous les 5 ans. Il en existe 3 catégories :

  • Caces A : Nacelles à élévation verticale (PEMP du groupe A, de type 1 ou 3).
  • Caces B : Nacelles à élévation multidirectionnelle (PEMP de groupe B, de type 1 ou 3)
  • Caces C : Conduite des nacelles hors-production des catégories A et B.

Les PEMP de type 2 ne nécessitent pas de Caces, car ils sont peu nombreux et ils sont réservés à une utilisation spécialisée.

 

Les caristes et les manutentionnaires

Les caristes et les manutentionnaires doivent passer le Caces R.489 concernant l’usage des chariots de manutention automoteurs à conducteur porté. Cette instruction dure entre 2 et 3 jours. Les différentes catégories des engins concernés sont :

  • Catégorie 1A : Transpalettes à conducteur porté, préparateurs de commande sans élévation (hauteur de levée inférieure ou égale à 1,20 m).
  • Catégorie 1B : Gerbeurs à conducteur porté (hauteur de levée supérieure à 1,20 m).
  • Catégorie 2A : Chariots à porteur (capacité de charge inférieure ou égale à 2 tonnes).
  • Catégorie 2B  : Chariot tracteurs industriels (capacité de traction inférieure ou égale à 25 tonnes).
  • Catégorie  3 : Chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux (capacité nominale inférieure ou égale à 6 tonnes).
  • Catégorie 4 : Chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux (capacité nominale supérieure à 6 tonnes).
  • Catégorie  5 : Chariot élévateurs avec un mât rétractable.
  • Catégorie  6 : Chariot élévateur à poste de conduite élevable (hauteur de plancher inférieure à 1,20 m).
  • Catégorie 7 : Conduite hors-production des chariots de toutes les catégories.

 

Les grues auxiliaires

Le Caces R.490 est unique, et sa formation dure le plus souvent 3 jours. Elle doit être renouvelée tous les 5 ans. Elle regroupe :

  • Les grues en position centrale ou intermédiaire.
  • Les grues roulantes.
  • Les grues potence.
  • Les grues derrière cabine.
  • Les grues derrière porteur.

 

Les ponts-roulants et les portiques

Le Caces R.484 concerne les ponts roulants de type portique. La formation dure 1 à 2 jours, et doit être renouvelée au bout de 5 ans. Il en existe deux catégories :

  • Catégorie 1 : Ponts roulants et portiques à commande au sol.
  • Catégorie 2 : Ponts-roulants et portiques à commande en cabine.

Qui fait passer les habilitations Caces ?

Ce sont des testeurs habilités, eux-mêmes régulièrement évalués, qui font passer les habilitations Caces. Ils travaillent au sein d’organismes testeurs (OTC), ou bien pour le compte de ces derniers. Ces organismes sont eux-mêmes certifiés par des organismes certificateurs (OC). Ces derniers sont conventionnés par la Cnam, puis ensuite accrédités par le Cofrac (Comité français d’accréditation).

Un OTC peut être :

  • Un organisme de formation.
  • Une entreprise ayant été habilitée par un OC.

La liste et les coordonnées des OTC peuvent être trouvées grâce à la base des organismes testeurs certifiés Caces, que ce soit à selon les catégories d’engins ou les départements.

logiciel-de-suivi-de-chantier-choix

Combien coûte le Caces ?

 

Le montant d’un Caces n’est pas fixe, car il est déterminé par chaque organisme. Néanmoins, il peut aller de 600 € environ pour un Caces manutention à près de 4 000 € pour un Caces de grue. Si cette dépense peut paraître importante au premier abord, elle constitue un investissement à long terme.

 

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces) est un dispositif d’évaluation destiné à certifier les connaissances théoriques et techniques d’un conducteur d’engin spécifique. Il existe plusieurs catégories de Caces, selon les engins utilisés. Cette habilitation est prônée pour obtenir ensuite une autorisation de conduite de la part d’un employeur.

Le logiciel de suivi de construction Novade facilite la traçabilité des habilitations de chaque salarié. Il centralise toutes les informations et les documents les concernant. C’est donc un vrai gain de temps lors du contrôle sur chantier des habilitations de chaque intervenant.

EBOOK : SUIVI DE CHANTIER

Découvrez dès maintenant des solutions pour gagner du temps, sans perdre en qualité sur vos chantiers